1. L'arthrose de la hanche ou coxarthrose :

L'étude de l'arthrose de la hanche nécessite le rappel de l'Anatomie de la hanche, la définition et les causes de l'arthrose de la hanche :

Anatomie de la hanche

2. L'anatomie de la hanche :

L'Anatomie de la hanche se caractérise sur le dessin de gauche par la tête du fémur qui représente le sommet du fémur et qui a la forme d'une sphère qui vient s'articuler dans un logement concave : le cotyle, faisant partie du bassin.

Quelques paramètres permettent de définir l'Anatomie de la hanche :

  • L'angle CC'D ou angle cervico-diaphysaire du fémur dont la normale se situe autour de 130° permet de définir la coxa-valga dont l'angle CC'D est majoré (dessin en haut à droite) et la coxa-vara dont l'angle est réduit (dessin en bas à droite) ;
  • L'angle HTE ou angle d'inclinaison du toit du cotyle ;
  • L'angle VCE ou angle de couverture de la tête du fémur.

Ces paramètres sont importants à considérer avant la pose de la prothèse.

3. Définition de l'arthrose de la hanche :

L'arthrose de la hanche se définit par l'usure du cartilage articulaire de la hanche associée à des lésions osseuses consistant en la formation d'ostéophytes représentés par des fragments osseux qui entourent l'articulation (excroissances osseuses).
Il s'y rajoutent des phénomènes d'ostéosclérose caractérisés par la dégradation de l'os formant des lacunes (ou géodes).

4. Les causes de l'arthrose de la hanche :

L'arthrose de la hanche ou coxarthrose est une affection fréquente qui touche environ 4% des sujets entre 40 et 70 ans. Elle est plus souvent secondaire que primitive.

4.a. Les premières causes de l'arthrose de la hanche : les Coxarthroses secondaires

4.a.1. Coxarthrose secondaire Congénitale

La coxarthrose secondaire Congénitale est la conséquence d'un vice architectural appelé dysplasie qui engendre un trouble du développement de l'os ; plusieurs dysplasies sont décrites :

  • Dysplasie cotyloidienne : insuffisance de développement de la partie haute du cotyle ;
  • Dysplasie fémorale :
    • Coxa-vara : angle cervico-diaphysaire inférieur à 130°
    • Coxa-valga : angle cervico-diaphysaire supérieur à 130°
    • Coxa-plana : aplatissement congénital de la tête fémorale : exemple clinique de coxa-plana :

Exemple clinique de coxa-plana
Avant la pose de la prothèse totale de hanche

Exemple clinique de coxa-plana
Après la pose de la prothèse totale de hanche

4.a.2. Coxarthroses secondaires ostéocartilagineuses :

4.a.2.1. La maladie de Paget qui est une maladie métabolique (trouble biochimique),

4.a.2.2. L'ostéonécrose de la tête fémorale *(OTF) qui est la conséquence d'une mauvaise irrigation artérielle de la tête fémorale (thème développé plus bas).

4.a.3. Fractures :

Les traumatismes peuvent engendrer une nécrose de la tête (par perte d'irrigation) ou une lyse du cartilage.

4.a.4. Les coxites inflammatoires ou infectieuses :

(classifications de De Sèze, de Lequesne en 1962...)

4.b. Les deuxièmes causes de l'arthrose de la hanche : les Coxarthroses primitives

La coxarthrose est dite primitive lorsqu'il n'y a pas de cause retrouvée telle une maladie métabolique ou telle une déformation du fémur ou du cotyle. Cliniquement, elle se manifeste par une douleur de hanche d'allure mécanique et une limitation des mouvements passifs de la hanche.




* 4.a.2.2 Exemple de l'ostéonécrose de la tête fémorale :

  • Sujet jeune, actif, unilatérale au début, peut se latéraliser dans plus de 50% des cas.
  • Causes : ischémie (défaut d'irrigation) de la tête fémorale, d'origine :
    • "macrovasculaire", post-traumatiques ;
    • "Microvasculaire" :
      • soit par embolie graisseuse (hypercorticisme, alcoolisme, hyperlipidémies),
      • soit par embolie gazeuse (maladie des caissons, plongeurs),
      • soit par cytotoxicité (radiothérapie, chimiothérapie).

C'est uniquement dans cette cause d'arthrose que l'on peut être amené à prescrire une IRM qui montrera des images caractéristiques :

  • érosions, ulcérations du cartilage
  • amincissement focalisé du cartilage d'encroûtement
  • pincement de l'interligne
  • lésion associée du bourrelet cotyloïdien
  • ostéophytes
  • géodes
  • épanchement liquidien intra-articulaire
  • synovite réactionnelle : "synovite poubelle"
  • chondromatose secondaire

Coxarthrose secondaire

Exemple d'une coxarthrose secondaire à une ostéonécrose de la tête fémorale caractérisée par une perte de la sphéricité de la tête fémorale et par la présence de géodes (cavités).


Coxarthrose secondaire
Images sur l'IRM


Coxarthrose secondaire
Pose d'une prothèse totale de hanche