L’anorexie mentale, un trouble dangereux et mortel

L’anorexie mentale, un trouble dangereux et mortel

17 février 2020 Non Par hanche

Sans aucune cause spécifique, l’anorexie mentale touche certaines personnes qui avaient tout d’une personne normale. Il est vrai que des troubles sociaux comme un deuil ou un tout autre choc émotionnel pourrait entraîner un trouble. L’anorexie mentale fait partie des troubles du comportement alimentaire, tout comme la boulimie. La personne atteinte a une peur extrême de prendre du poids, et donc peut refuser d’avaler quoi que ce soit pendant plusieurs jours. Les spécialistes en charge de ce trouble sont les psychologues, et sur le site https://www.psy-mons.be/ vous êtes assuré d’en trouver un qui soit vraiment qualifié. Le recours à ce spécialiste est vitale, car à force de ne pas s’alimenter, la personne atteinte risque gros.

anorexie mentale

Des conséquences désastreuses

L’anorexie n’est en aucun cas la même chose que l’anorexie mentale. C’est un des symptômes de cette dernière, celle qui entraîne la perte de poids. le manque d’alimentation causé par ce trouble provoque des carences sévères, la perte d’énergie physique, un état global faible. L’anorexie mentale va au delà de la perte de poids, car à cela s’ajoute des problèmes neurologiques, cardiovasculaires, rénaux, d’ostéoporose et même la perte des cheveux et des dents. La personne ne pourra plus vaccer tranquillement à ses occupations à cause des vertiges et de la fatigue pour ne citer que ceux là. Les conséquences sont aussi notées sur le plan psychologique, car les personne atteinte de ce trouble de comportement alimentaire sombre facilement dans la dépression. Une baisse considérable de la libido est également observée ainsi que des difficultés de concentration, la solitude. L’individu peut aussi devenir très colérique, au point de se retirer complètement et briser les liens avec la famille et les amis. Plusieurs cas de mort ont déjà été enregistré à cause de ce fait, alors il ne faut surtout pas perdre de temps, et voir un psychologue pour la santé de cette personne.